SOUSCRIVEZ A L'EPARGNE PENSION ! picture_epargnes_pensions

Épargne-Pension 2017

Liste Formules Epargne-Pension

Liste de nos produits Épargne-Pension disponibles

Ou déclarer l'épargne pension sur votre déclaration fiscale?

rubrique epargnes pensions dans la déclaration fiscale

Chaque personne peut remplir EUR (exercice ) dans la rubrique 1361 (monsieur) et la rubrique 2361 (madame). C'est simple comme bonjour.

Liste des formules d’épargne pension disponibles

Epargne Pension via la Branche 21
Rend. 2016 Rend. 2015 Rend. 2014 Rend. 2013 Rend. 2012 Rend. 2011 Rend. 2010 Rend. 2009 Rend. 2008 Frais d'entrée Gestion Fiche Info Moyenne SOUSCRIRE !
AG INSURANCE TOP RENDEMENT 0,75%+
2,25% 2,65% 2,75% 3,00% 2,50% 3,10% 3,40% 3,00% 2,50% 3% 2,50% 2% (standard 6%) 0% fiche2,79%
ALLIANZ PLAN FOR LIFE 0%+
2,00% 2,40% 2,90% 3,00% 3,05% 3,05% 3,15% 3,25% 2,50% 3% 2,50% 2% (standard 6%) 0% fiche2,81%
BALOISE SAVE PLAN 0%+
1,57% 2,07% 2,57% 2,67% -% -% -% -% -% 2,50% 2,00% 1,50% (standard 6%) 0,18% p.a. fiche2,28%
BALOISE SAVE PLAN 0,75%+
1,32% 1,82% 2,22% 2,67% -% -% -% -% -% 2,50% 2,00% 1,50% (standard 6%) 0,18% p.a. fiche2,03%
DELTA LLOYD STRATEGY ETERNAL 0%
0,80% 1,50% 2,50% 3,00% 2,50% 3,00% 3,10% 3,55% 3,15% 1,00% 1,00% 1,00% (standard 6%) 0% fiche2,57%
GENERALI SELF LIFE DYNAMICO 0,01%
2,10% 3,10% 3,10% 3,00% 3,25% 3,10% 3,30% 3,00% 6,60% 1,50% 1,50% 1,50% (standard 6%) 0% fiche3,00%
VIVIUM CAPI PLAN 0,75%+
1,75% 2,50% 3,20% 2,75% 3,00% 3,25% 3,25% 2,50% 4,15% 3% 2,50% 2% (standard 6%) 13,27€ fiche2,71%
Épargne pension via la Branche 23 (architecture ouverte)
GENERALI PROFILIFE :
Choisissez jusque 5 fonds pour votre contrat 1,50% 1,50% 1,50% (standard 7%) 0% fiche
- GENERALI CARMIGNAC PATRIMOINE²
3,48% -1,35% 7,73% 2,50% 4,37% -1,74% 5,87% 16,42% -0,99% 1,50% 1,50% 1,50% (standard 7%) 0% fiche4,43%²
- GENERALI CPR SILVER AGE²
-7,72% 13,52% 8,37% 24,96% 25,82% -9,69% 12,60% - - 1,50% 1,50% 1,50% (standard 7%) 0% fiche9,69%²
- GENERALI DNCA INVEST EUROSE²
0,54% 1,45% 3,16% 9,30% 8,86% -2,43% 3,02% 15,37% -5,84% 1,50% 1,50% 1,50% (standard 7%) 0% fiche3,71%²
- GENERALI ECHIQUIER ARTY²
1,85% 0,52% 3,38% 7,12% 12,26% -7,74% 6,49% 21,33% - 1,50% 1,50% 1,50% (standard 7%) 0% fiche5,65%²
- GENERALI ETHNA AKTIV²
-6,48% -1,95% 6,46% 4,19% 8,81% -2,89% 8,79% - - 1,50% 1,50% 1,50% (standard 7%) 0% fiche2,48%²
- GENERALI FLOSSBACH VON STORCH MULTIPLE OPPORTUNITIES II²
3,97% 2,85% 10,63% 7,98% 13,44% 6,41% 13,38% 38,55% -14,66% 1,50% 1,50% 1,50% (standard 7%) 0% fiche9,17%²
- GENERALI GLOBAL VALUE²
14,06% -7,23% 16,03% 30,54% 12,71% -15,64% 13,81% 48,52% - 1,50% 1,50% 1,50% (standard 7%) 0% fiche14,10%²
- GENERALI M&G DYNAMIC ALLOCATION²
7,33% 1,07% 8,75% 5,50% 8,44% -1,45% 6,73% - - 1,50% 1,50% 1,50% (standard 7%) 0% fiche5,20%²
- GENERALI N1 STABLE RETURN²
2,14% 1,77% 9,77% 6,26% 5,77% 4,94% 0,86% 15,06% -10,46% 1,50% 1,50% 1,50% (standard 7%) 0% fiche3,53%²
² Les fonds d’investissement de la branche 23 de Generali ont été créés en 2015 et 2016. Par conséquent, ceux-ci n’affichent pas encore de rendements du passé suffisants.
Cependant, chaque fonds investit uniquement dans le fonds sous-jacent,ce qui permet de constituer des simulations de rendement pour le passé. Ces rendements tiennent compte des taxes et frais de gestion du fonds, mais pas ceux au niveau du contrat d’assurance (commes les frais d'entrée et taxes de 2%). Le risque financier des produits liés à des fonds d’investissement est entièrement supporté par le preneur d’assurance. Les rendements obtenus dans le passé ne constituent aucune garantie pour l’avenir.
Épargne pension via la Branche 44 (Branche 21 + 23)
BALOISE SAVE PLAN 0%+ (tak 21)
1,57% 2,07% 2,57% 2,67% -% -% -% -% -% 0,50% 0,50% 0,50% (standard 6%) 0,18% p.j. fiche2,28%
BALOISE AGRESSOR³
-0,40% 11,40% 2,40% 20,40% 16,40% -% -% -% -% 0,50% 0,50% 0,50% (standard 6%) 0,18% p.j. fiche10,04%³
BALOISE EUROPEAN EQUITY FUND³
3,10% 2,10% 5,20% 8,70% 10,10% -% -% -% -% 0,50% 0,50% 0,50% (standard 6%) 0,18% p.j. fiche5,84%³
BALOISE GLOBAL OPPORTUNITIES FUND³
4,30% 2,10% 5,40% 10,60% 15,20% -% -% -% -% 0,50% 0,50% 0,50% (standard 6%) 0,18% p.j. fiche7,52%³
BALOISE PATRIMOINE FUND³
2,60% -0,50% 7,50% 2,60% 3,50% -% -% -% -% 0,50% 0,50% 0,50% (standard 6%) 0,18% p.j. fiche3,14%³
³ Ce fonds fait partie de la section branche 23 de la police d'assurance Save Plan. Cette police est un produit de Baloise Insurance. Tous ces fonds sont des fonds de placement internes qui sont gérés par le département Asset Management de Baloise Insurance. Ces rendements tiennent compte des taxes et frais de gestion du fonds, mais pas ceux au niveau du contrat d’assurance (commes les frais d'entrée et taxes de 2% pour l'épargne à long terme (0% pour l'épargne pension)). Le risque financier des produits liés à des fonds d’investissement est entièrement supporté par le preneur d’assurance. Les rendements obtenus dans le passé ne constituent aucune garantie pour l’avenir. Les rendements affichés n'ont pas de valeur contractuelle. Nous vous recommandons, avant toute décision d’investissement dans le fonds, de lire attentivement la note d’information et les conditions générales.
ALLIANZ PLAN FOR LIFE 0%+ (tak 21)
2,00% 2,40% 2,90% 3,00% 3,05% 3,05% 3,15% 3,25% 2,50% 1,00% 1,00% 1,00% (standard 6%) 0% fiche2,81%
ALLIANZ AI STRATEGY NEUTRAL
1,35% -0,27% -% -% -% -% -% -% -% 1,00% 1,00% 1,00% (standard 6%) 0% fiche0,54%
ALLIANZ AI STRATEGY BALANCED
4,27% 2,01% -% -% -% -% -% -% -% 1,00% 1,00% 1,00% (standard 6%) 0% fiche3,14%
ALLIANZ AI STRATEGY DYNAMIC
6,80% 2,47% -% -% -% -% -% -% -% 1,00% 1,00% 1,00% (standard 6%) 0% fiche4,64%

Epargne Pension: 4 systèmes

En matière d’épargne pension, il est difficile de trouver un avis objectif. A cela deux raisons : il existe plusieurs systèmes proposés par deux types d’instances qui prétendent chacune que leur système est le meilleur.
  • 1. L’épargne pension proposée par une banque : tous les mois, investissement dans un fonds de pension dépendant de la Bourse : il n’y a pas de garantie du capital
  • 2. L'Épargne-pension via une compagnie d’assurance dans la Branche 21: tous les mois, investissement dans une assurance épargne de la Branche 21 : le rendement est garanti
  • 3. L'Épargne-pension via une compagnie d’assurance dans la Branche 23 : idem que le point 1, avec l’avantage supplémentaire que vous pouvez répartir votre investissement au sein d’un même contrat d’assurance entre différents fonds de différents gestionnaires de portefeuille (ce qu’on appelle l’architecture ouverte), tandis qu’une banque ne vous proposera qu’un seul fonds, tout au plus avec une variante conservatrice, équilibrée et dynamique. Dans le cas de la Branche 23, vous pouvez également effectuer des transferts gratuitement entre les différents fonds.
  • 4. Épargne-pension via une compagnie d’assurance dans la Branche 44 : une Branche 44 est la désignation commerciale d’un contrat d’assurance qui permet de souscrire à la fois à la Branche 21 et à la Branche 23.
    Cette formule réunit le meilleur des deux mondes : les jeunes peuvent opter initialement pour une sélection de fonds de la Branche 23 de gestionnaires de haut niveau, puis, à l’approche de l’âge de la pension, transférer gratuitement leurs réserves vers la Branche 21, où leur placement pourra continuer à fructifier en toute sécurité au cours des dernières années du contrat.


Lequel des quatre vous conviendra le mieux ? Cela dépend de votre âge et surtout des risques que vous êtes prêt à prendre:
  • 1, 3 et 4 : idéal pour les personnes relativement jeunes ayant devant elles 20 ans d’activité ou plus et ne se préoccupant pas des risques boursiers. En effet, le long terme justifie l’investissement dans des produits dépendants de la bourse, qui comporte plus de risques, mais qui présente aussi des chances d’un rendement élevé.
  • 2 : idéal pour qui peut prendre sa pension dans 20 ans et s’inquiète du fait que le capital accumulé pourrait pâtir d’une évolution négative dans les dernières années. Il se contente d’un rendement probablement plus bas, mais il ne prend aucun risque.
Pour le reste, les quatre systèmes sont traités de la même manière d’un point de vue fiscal : même rubrique sur la feuille d’impôts, même maximum par an ( EUR par personne (exercice ) , etc.

Intéressante, l’épargne pension ?

A cette question nous pouvons répondre en un mot : oui.
D’une part, à cause du considérable avantage fiscal et, d’autre part, à cause de la baisse de revenus qui sera énorme, à l’âge de la pension. Ne vous faites pas d’illusions : pas de pension dorée pour vous, si vous ne prenez pas vos mesures. (En moyenne 1.100 EUR pour un employé et 700 EUR pour un indépendant. Calculez rapidement votre pension sur www.toutsurmapension.be ).

Intéressante pourquoi, l’épargne pension ?

Evidemment, les deux systèmes vous procurent de toute façon un beau rendement, mais le plus grand avantage de l’épargne pension est d’ordre fiscal.
En effet, pour chaque tranche de 100 EUR que vous placez, vous payez 30 EUR d’impôts en moins. Dans le langage courant, les gens diraient : « vous pouvez le déduire de vos impôts » ou « on le récupère par les impôts ». Plus exactement : investir EUR (exercice ), c’est payer EUR d’impôts de moins !

SOUSCRIVEZ A L'EPARGNE PENSION !
Plus en détail

Sur la feuille d’impôts, l’homme peut remplir, sous la rubrique 1361 et la femme sous la rubrique 2361, une somme de EUR maximum (exercice ).
Cette somme, multipliée par 30%, est ensuite soustraite de vos impôts à payer. Parce que vous ne payez pas d’impôt communal sur cette somme, la réduction réelle sur vos impôts se situe entre +-32% et 33 %, en fonction de vos revenus.
Il faut préciser que cette déduction n'est valable que pour ceux qui payent effectivement des impôts.

Combien vais-je toucher à mon 65ème anniversaire ?

Vous pouvez facilement le savoir en employant notre simulateur. Mais comme personne ne connaît d’avance les rendements de demain, il vous faut encoder une valeur réaliste. Certes, vous pouvez vous baser sur les rendements obtenus par le passé, mais ils ne constituent bien sûr pas une garantie pour l’avenir. Autrement dit, une simulation reste une simulation, il ne s’agit de rien de plus qu’une projection qui vous donne seulement une approximation de ce que vous pouvez espérer pour le futur, cela ne va pas plus loin. Dès lors, il est parfaitement inutile de chercher « une meilleure simulation » et cela n’a donc pas beaucoup de sens de demander « une autre » simulation étant donné son caractère arbitraire. Calculez votre épargne pension

Epargnez-vous assez ? Faites le calcul ! !

Revenu mensuel désiré lors de votre retraite (pouvoir d'achat actuel):
Votre pension mensuel à recevoir (pouvoir d'achat actuel):
Autres revenus (loyers, ...):
Nombre d'années jusque votre retraite:
Ppourcentage de l'infalation:
Nombres d'années à partir de votre retraite pendant lesquelles vous désirez recevoir un montant supplémentaire:
Solde du capital à ne jamais utiliser (= réserve permanente; 0 signifie que vous allez utiliser tout votre capital)
Rendement net de votre capital après votre retraite:
Votre capital actuel:
Rendement net sur votre capital actuel:
Capital à recevoir de contrats assurance groupe, épargne pension, ... déjà existants:
Des extras (vente de société, héritage, ...):
Rendement net du produit auquel vous désirez souscrire aujourd'hui jusque votre retraite:


SOUSCRIVEZ A L’EPARGNE A LONG TERME !
Epargne pension ou épargne à long terme ?

Il existe encore une autre rubrique fiscale qui vous permet d’économiser, de façon avantageuse, pour votre pension ; à savoir la rubrique épargne à long terme (1353 pour monsieur et 2353 pour madame). D’un point de vue fiscal, cette rubrique est quasiment traitée de la même manière que celle de l’épargne pension et elle est donc tout aussi intéressante que celle-ci.
En outre, vous pouvez remplir dans cette rubrique jusqu’à EUR par personne (exercice ), ce qui est bien supérieur aux EUR de la rubrique épargne pension !
MAIS, cette rubrique ne peut absolument pas être utilisée si vous vous déduisez déjà quelque chose (emprunt logement ou assurance solde restant dû) sous la rubrique lancée en 2005 « déduction pour habitation unique ». Si vous déduisiez déjà votre emprunt logement et votre assurance solde restant dû avant 2005, c’est également dans cette corbeille fiscale de EUR (exercice ). Dans ce cas, celle-ci doit déjà être à peu près remplie.
Seuls ceux qui, pour le moment, n’ont pas d’emprunt logement (parce que vous n’en avez pas encore contracté ou parce qu’il est déjà remboursé) peuvent profiter de cette très belle déduction fiscale, tout à fait analogue à celle de l’épargne pension classique. La seule différence est qu’il faut souscrire au produit auprès d’une compagnie d’assurances, de sorte que les trois formules ci-dessus, pour lesquelles il faut passer par une banque, ne sont pas valable.
De plus, les deux rubriques sont cumulables !



SOUSCRIVEZ A LA PLCI !
Epargne pension ou PLCI (Pension Libre Complémentaire pour Indépendants) ?

Les indépendants peuvent également économiser pour leur pension d’une autre manière, à savoir la Pension Libre Complémentaire pour Indépendants, ou de façon abrégée : PLCI.
Quelle est la meilleure option pour un indépendant qui veut économiser pour sa pension : la PLCI ou une épargne pension ?
La réponse est simple : pour un indépendant, la PLCI est de loin la meilleure option. Non pas parce que le produit serait meilleur, mais parce que ces primes peuvent être soustraites de vos revenus imposables (ou ajoutées à vos frais, comme vous voulez). Vous ne payez donc pas les 50 % d’impôts sur cet argent (la tranche la plus élevée), mais vous ne payez pas non plus de charges sociales, ni d’impôt communal, de sorte que +- 62% de votre investissement vous reviennent. En d’autres termes : placer 2000 EUROS est égal à payer 1200 EUR d’impôts de moins !
A cela s’ajoute que la PLCI n’est pas limitée à EUR mais à EUR par an (exercice )! (Un second maximum est d’application selon vos revenus : 8,17% de revenu net imposable mentionné sur votre invitation à payer trimesterielle de votre caisse sociale). Il faut souscrire à ce produit auprès d’une compagnie d’assurances. Les formules ci-dessus, pour lesquelles il faut passer par une banque, ne sont donc pas valables. Pour la PLCI, des produits spécifiques ont été développés, que nous vous présenterons volontiers.

Finalement, les trois rubriques sont cumulables. !


À combien se montera l'impôt final ?

À 65 ans, lorsque vous percevrez le capital que vous vous êtes constitué, le fisc en retiendra une partie :
  • dans le cadre de l'assurance-épargne (et donc par le biais d'une compagnie d'assurances) : Ainsi, à vos 60 ans, le fisc prélèvera 10 % * sur la réserve d'épargne que vous aurez alors constituée - mais hors bonus ou participation aux bénéfices (l’on parle d'une taxation anticipée). Mais c’est tout. Vous ne paierez donc plus d'impôt final sur ce que vous continuerez à épargner entre votre 60e anniversaire et l'année de vos 64 ans ;
  • dans le cadre du compte d'épargne (et donc par le biais d'une banque) : Ici aussi, vous subirez une retenue de 10 % * à vos 60 ans, mais sur ce qu'on appelle « l'épargne théorique », laquelle est déterminée en partant d'un rendement fictif de 4,75 % pour tous les versements effectués.
(Les personnes qui ont seulement commencé à cotiser à l'épargne-pension après leur 55e anniversaire constituent une exception : elles sont imposées à 10 % au 10e anniversaire du contrat. Elles ne peuvent plus non plus épargner après leur 64e anniversaire et doivent attendre le 10e anniversaire du contrat pour pouvoir toucher leur capital.) * Note : les montants épargnés durant la période antérieure à 1993 sont soumis à une retenue de 16,50 %.

Conseil !
Étant donné que l'impôt final sur l'épargne-pension n'est perçu que sur le capital + les intérêts perçus et non sur les participations aux bénéfices ou sur les bonus perçus, vous profiterez d’un plus grand avantage fiscal en adoptant une formule qui garantit un faible taux d'intérêt de base (par exemple 0% + bonus) et octroie des participations aux bénéfices plus élevées. En effet, toutes les participations aux bénéfices ou bonus que vous accumulerez seront totalement exonérés de cet impôt final !

Jusqu'à quel âge puis-je commencer à épargner pour ma pension ?

Vous ne pouvez plus épargner après votre 64e anniversaire et le contrat doit avoir une durée de 10 ans. Théoriquement, vous pourriez donc encore effectuer un versement à 64 ans et attendre ensuite d'avoir 75 ans pour percevoir la réserve constituée (et ce contrairement à l’épargne à long terme, qui vous permet de continuer à épargner pendant ces 10 ans).

Puis-je changer d'assurance épargne-pension ?

Oui, c'est possible, vous pouvez faire transférer la réserve d'épargne-pension d’un assureur à l’autre (ou d'une banque à l’autre dans le cas d'un compte épargne-pension, mais malheureusement pas d'une banque à un assureur ou d'un assureur à une banque **).
Autrement dit, si vous n'êtes pas satisfait de votre assurance épargne-pension actuelle (il y a de fortes chances pour que vous payiez actuellement 6 % de frais d'entrée), vous pouvez en changer et souscrire par notre intermédiaire une nouvelle assurance épargne-pension. En outre, nous pourrons faire transférer les réserves que vous avez déjà constituées vers votre nouvelle formule. Le nouvel assureur ne peut pas imputer de frais sur ces réserves, contrairement à l'ancien assureur qui peut imputer (et imputera) 5 % de frais maximum, mais cela ne compensera généralement pas l'alternative consistant à continuer pendant encore quelques dizaines d'années à effectuer des versements complémentaires moyennant des frais d'entrée colossaux et de plus faibles rendements.

Vous profiterez alors de nos faibles frais d'entrée sur tous vos versements futurs et pourrez choisir l'une des formules les plus performantes parmi notre liste de formules d'épargne-pension les plus bénéficiaires.

Demandez-nous dès à présent par courriel les documents nécessaires et choisissez votre nouvelle formule d'épargne-pension!

**Si vous épargnez actuellement pour votre pension auprès d'une banque et souhaitez vous arrêter pour souscrire une formule d'assurance, vous pouvez toutefois demander à la banque d'arrêter les versements dans le contrat. Elle continuera alors simplement à faire fructifier vos réserves déjà constituées jusqu'à votre 65e anniversaire, tandis que vous effectuerez vos nouveaux versements ailleurs.
Ce que vous ne pouvez jamais faire, c'est racheter ou résilier un contrat, c'est-à-dire réclamer les sommes épargnées et les faire mettre sur votre compte car elles subiront alors une pression fiscale extrêmement défavorable (33 % sur tous les versements effectués après le 1/1/92 et même une taxation au taux marginal sur les versements antérieurs). D'un point de vue fiscal, la réduction ne pose donc aucun problème mais certains assureurs stipulent qu'en pareil cas, vous ne pouvez plus percevoir la participation aux bénéfices sur la réserve existante. Vous avez donc intérêt à bien relire les conditions générales de votre contrat actuel si vous vous êtes déjà constitué un capital important. Le cas échéant, un transfert de la réserve sera probablement plus intéressant. Un transfert intégral de la réserve d'un assureur à un autre ou d'une banque à une autre est exonéré d'impôt (ce n'est malheureusement pas le cas d'une banque à un assureur ainsi que d'un assureur à une banque).

OUI, je veux soucrire

SOUSCRIRE !

Home

Copyright © 1999- DefA Finance - All rights reserved.