SOUSCRIVEZ ! picture_epargnes_plci

épargne pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) 2018 (maximum EUR)

Liste Formules Epargne-Pension

Liste de nos produits épargne pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) disponibles

Epargne PLCI
Opbr. Opbr. Opbr. Opbr. Opbr. Opbr. Opbr. Opbr. Opbr. Frais d'entrée Gestion Fiche Info Moyenne SOUSCRIRE !
AG INSURANCE "0,75% + Bonus"
3% 2,5% 1,5% (standaard 6%) 0% fiche
ALLIANZ PLAN FOR LIFE 0% + Bonus" 3% 2,5% 1,5% (standaard 6%) 0% fiche
BALOISE VAPZ 0%+ -% -% -% -% 3% 2,5% 1,5% (standaard 6%) 12€ p.j. fiche
BALOISE VAPZ 0,75%+ -% -% -% -% 3% 2,5% 1,5% (standaard 6%) 12€ p.j. fiche
AXA STARS FOR LIFE SECURE 0,75%+ 3% 2,5% 1,5% (standaard 6%) 12€ p.j. fiche
NN SCALA "0% + Bonus"
3% 2,5% 1,5% (standaard 7%) 0,05% p.j. fiche
GENERALI GENIBIZZ "0,01% + Bonus"
1,5% 1,5% 1,5% (standaard 7%) 0% fiche
VIVIUM CAPI PLAN 0% + Bonus"
3% 2,5% 1,5% (standaard 7%) 13,27€ p.j. fiche
VIVIUM CAPI PLAN 0,75% + Bonus"
3% 2,5% 1,5% (standaard 7%) 13,27€ p.j. fiche

Pourquoi une PLCI ?

Dire que le futur montant de votre pension légale ne vous permettra pas de mener grand train est un euphémisme ; sans vouloir vous alarmer, il risque d'être ridiculement bas, atteignant à peine 800 EUR par mois dans de nombreux cas !

Et la situation pourrait encore empirer : à cause du vieillissement ininterrompu de la population, de moins en moins d'actifs auront à payer les pensions d'un nombre de retraités en perpétuelle augmentation. Sans bas de laine, vous risquez réellement, en tant qu'indépendant, de vous retrouver fort démuni quand votre 67e anniversaire sera venu !

Autrement dit, un indépendant n'a pas le choix : il doit IMPÉRATIVEMENT se constituer une pension complémentaire !

Intéressante, l’épargne pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) ?

A cette question nous pouvons répondre en un mot : oui.
D’une part, à cause du considérable avantage fiscal et, d’autre part, à cause de la baisse de revenus qui sera énorme, à l’âge de la pension. Ne vous faites pas d’illusions : pas de pension dorée pour vous, si vous ne prenez pas vos mesures. (En moyenne 1.100 EUR pour un employé et 700 EUR pour un indépendant. Calculez rapidement votre pension sur www.mypension.be ).

Intéressante pourquoi, l’épargne pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) ?

La PLCI (Pension Libre Complémentaire Indépendants) vous offre, d'une part, un très beau rendement et vous permet, d'autre part, de profiter d'un avantage fiscal très important. En effet, chaque fois que vous mettez EUR de côté, vous épargnez en même temps EUR d'impôts et de cotisations sociales !
L'homme de la rue dit simplement "vous pouvez déduire les primes de vos impôts" ou "le fisc vous rembourse vos primes", mais le principe fondamental est que vos cotisations sont assimilées à des frais professionnels.

SOUSCRIVEZ A L'EPARGNE PLCI !
Plus en détail

Étant donné que les cotisations sont assimilées à des frais professionnels, vous ne payez pas d'impôts sur leur montant (votre avantage correspondant à votre tranche d'imposition la plus élevée, qui est souvent de 50%), ni de cotisations sociales ni de taxes communales, ce qui débouche rapidement sur un avantage total de 65% ! Au plan comptable, une PLCI est donc très simple : il suffit de l'imputer en frais professionnels, c'est tout !

Combien vais-je toucher à mon 65ème anniversaire ?

Vous pouvez facilement le savoir en employant notre simulateur. Mais comme personne ne connaît d’avance les rendements de demain, il vous faut encoder une valeur réaliste. Certes, vous pouvez vous baser sur les rendements obtenus par le passé, mais ils ne constituent bien sûr pas une garantie pour l’avenir. Autrement dit, une simulation reste une simulation, il ne s’agit de rien de plus qu’une projection qui vous donne seulement une approximation de ce que vous pouvez espérer pour le futur, cela ne va pas plus loin. Dès lors, il est parfaitement inutile de chercher « une meilleure simulation » et cela n’a donc pas beaucoup de sens de demander « une autre » simulation étant donné son caractère arbitraire. Calculez votre épargne pension

Epargnez-vous assez ? Faites le calcul ! !

Revenu mensuel désiré lors de votre retraite (pouvoir d'achat actuel):
Votre pension mensuel à recevoir (pouvoir d'achat actuel):
Autres revenus (loyers, ...):
Nombre d'années jusque votre retraite:
Ppourcentage de l'infalation:
Nombres d'années à partir de votre retraite pendant lesquelles vous désirez recevoir un montant supplémentaire:
Solde du capital à ne jamais utiliser (= réserve permanente; 0 signifie que vous allez utiliser tout votre capital)
Rendement net de votre capital après votre retraite:
Votre capital actuel:
Rendement net sur votre capital actuel:
Capital à recevoir de contrats assurance groupe, épargne pension, ... déjà existants:
Des extras (vente de société, héritage, ...):
Rendement net du produit auquel vous désirez souscrire aujourd'hui jusque votre retraite:


SOUSCRIVEZ A L’EPARGNE A LONG TERME !
Epargne PLCI ou épargne à long terme ?

Il existe encore une autre rubrique fiscale qui vous permet d’économiser, de façon avantageuse, pour votre pension ; à savoir la rubrique épargne à long terme (1353 pour monsieur et 2353 pour madame).
En outre, vous pouvez remplir dans cette rubrique jusqu’à EUR par personne (exercice )
MAIS, cette rubrique ne peut absolument pas être utilisée si vous vous déduisez déjà quelque chose (emprunt logement ou assurance solde restant dû) sous la rubrique lancée en 2005 « déduction pour habitation unique ». Si vous déduisiez déjà votre emprunt logement et votre assurance solde restant dû avant 2005, c’est également dans cette corbeille fiscale de EUR (exercice ). Dans ce cas, celle-ci doit déjà être à peu près remplie.
Seuls ceux qui, pour le moment, n’ont pas d’emprunt logement (parce que vous n’en avez pas encore contracté ou parce qu’il est déjà remboursé) peuvent profiter de cette très belle déduction fiscale, tout à fait analogue à celle de l’épargne pension classique.

De plus, les deux rubriques sont cumulables !





À combien se montera l'impôt final ?

Si la totalité du capital constitué vous est versée en une fois à votre 65e anniversaire, une partie en sera prélevée à titre d'impôts. En effet, une cotisation INAMI réduite de 3,55% sera retenue sur l'ensemble de la réserve (y compris la participation aux bénéfices ou le bonus). Le fisc taxera le reste (moins les participations aux bénéfices ou bonis exonérés) en tenant compte de ce qu'il appelle la rente fictive : cela signifie que pendant 10 ans, vous devrez déclarer une prétendue rente de 4%** (sur le capital qui vous est versé + les intérêts - les bonis) dans vos revenus (qui à ce moment ne seront pour ainsi dire déjà plus très élevés comme indépendant, si bien que vous n'aurez pas trop d'impôts à payer dessus).

(** Pour être précis, vous devrez déclarer 5% des 80% du capital constitué et des intérêts garantis, pour autant que vous travailliez jusqu'à votre 65e anniversaire. Les participations aux bénéfices ou bonis ne seront donc pas taxés. Si vous vous arrêtez de travailler plus tôt mais ne touchez pas au capital avant vos 65 ans, vous devrez déclarer 5% des 100%. Si vous arrêtez de travailler à 60 ans et réclamez tout de suite la totalité du capital, vous devrez déclarer 3,50% des 100%, et ce pendant 13 ans au lieu de 10 ans.)

Conseil 1 !
Puisque dans le cadre de la PLCI, l'impôt final est seulement perçu sur le capital + les intérêts accumulés et non sur les participations aux bénéfices ou bonus accumulés, vous avez plutôt intérêt fiscalement à opter pour une formule qui garantit un taux d'intérêt de base peu élevé et octroie des participations aux bénéfices plus importantes.
En effet, tout ce que vous avez pu récolter comme participations aux bénéfices ou bonis est totalement exonéré de cet impôt final !

Conseil 2 !
Souscrivez aussi d'ores et déjà une assurance épargne de la branche 21 ne prévoyant pas de date de fin, afin que celle-ci coure déjà depuis au moins 8 ans au moment où vous toucherez votre PLCI. Ainsi, cette assurance épargne ne sera alors plus soumise au précompte mobilier et vous disposerez immédiatement d'un large créneau pour le beau capital distribué : étant donné que ce contrat aura déjà atteint son 8e anniversaire, vous ne devrez plus payer de précompte mobilier sur tous les rendements ultérieurs et vous n'aurez plus non plus à supporter des frais de sortie et autres pour de tels contrats, si bien que vos fonds resteront toujours disponibles !

Puis-je changer d'assurance épargne pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) ?

Oui, très certainement, et cela vaut souvent la peine. Vous avez deux possibilités :
  • Vous pouvez toujours rendre l'ancien contrat non contributif et souscrire chez nous un nouveau contrat. Les réserves déjà constituées resteront alors acquises et continueront à rapporter jusqu'à votre 65e anniversaire, mais vous ferez les nouveaux versements ailleurs. Dans le jargon des assureurs, on appelle cela réduire le contrat. Nous vous recommandons toutefois de vérifier dans les conditions générales de votre contrat que même dans ce cas, l'assureur continuera à vous verser une participation aux bénéfices sur cette réserve car celle-ci n'est pas toujours acquise. Si vous perdez cette participation, l'option 2 sera votre échappatoire.
  • Vous pouvez faire transférer la réserve PLCI déjà constituée d'un assureur à l'autre, pour autant que vous ayez commencé à épargner après le 01/01/2004. Le nouvel assureur ne peut imputer aucuns frais sur cette réserve et l'ancien assureur peut imputer maximum 5 % de frais, qui ne pèseront généralement pas bien lourds par rapport à l'alternative de continuer à effectuer des versements pendant plusieurs dizaines d'années en subissant des frais d'entrée élevés et en n'obtenant que des rendements faibles.
Il est vrai que vous pourrez ainsi encore bénéficier de nos frais d'entrée réduits sur tous vos versements futurs et pourrez aussi sélectionner une formule offrant les meilleures prestations parmi notre liste de formules d'épargne pension offrant les meilleures performances.

Demandez-nous dès à présent par courriel les documents nécessaires et choisissez votre nouvelle formule d'épargne pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI)!

**Si vous épargnez actuellement pour votre pension auprès d'une banque et souhaitez vous arrêter pour souscrire une formule d'assurance, vous pouvez toutefois demander à la banque d'arrêter les versements dans le contrat. Elle continuera alors simplement à faire fructifier vos réserves déjà constituées jusqu'à votre 65e anniversaire, tandis que vous effectuerez vos nouveaux versements ailleurs.
Ce que vous ne pouvez jamais faire, c'est racheter ou résilier un contrat, c'est-à-dire réclamer les sommes épargnées et les faire mettre sur votre compte car elles subiront alors une pression fiscale extrêmement défavorable (33 % sur tous les versements effectués après le 1/1/92 et même une taxation au taux marginal sur les versements antérieurs). D'un point de vue fiscal, la réduction ne pose donc aucun problème mais certains assureurs stipulent qu'en pareil cas, vous ne pouvez plus percevoir la participation aux bénéfices sur la réserve existante. Vous avez donc intérêt à bien relire les conditions générales de votre contrat actuel si vous vous êtes déjà constitué un capital important. Le cas échéant, un transfert de la réserve sera probablement plus intéressant. Un transfert intégral de la réserve d'un assureur à un autre ou d'une banque à une autre est exonéré d'impôt (ce n'est malheureusement pas le cas d'une banque à un assureur ainsi que d'un assureur à une banque).

OUI, je veux soucrire

SOUSCRIRE !

Home

Copyright 1999 - DefA Finance - All rights reserved.